La VMA

La comprendre , l'utiliser et progresser

LA COMPRENDRE

L'entrainement en VMA va déterminer la "cylindrée" du coureur, sa capacité à pouvoir absorber un maximum d' oxygène pour être le plus compétitif possible.

L'intensité est élevée et demande une bonne préparation  préalable.Le système cardio-respiratoire est sollicité à plein régime et les aptitudes du coureur à capter l'oxygène de l'air, à le transporter jusqu'aux muscles et à l'utiliser sont améliorées.

 

L'UTILISER

C'est un travail important pour progresser, quels que soient la spécialité et le niveau:débutant avancé ou confirmé.Il doit être proposé toute l'année à intervalle régulier:Toutes les semaines lorsqu'ily a au moins trois sorties pae semaine.

Le travail est réalisé sous forme de fractions entrecoupées de récupérations trottinées.Celles-ci sont courtes,de 30secondes à 2mn maximum pour la VMA courte, et la récupération est souvent la moitié du temps de travail (on peu modifié selon le niveau de coureur)

Pour la VMA longue le travail peu atteindre 12 à 15 mn maxi et la récupération est aussi la moitié du temps de travail

 

PROGRESSER

Il faut varier les entrainements.Au début, on cherche surtout à augmenter le volume total de travail:par exemple, passer de 8 fois 30s à 10 fois...

Ensuite, on cherche pultôt à augmenter la durée de chaque fraction, par exemple, en passant de 30s à 45s, puis 1mn d'effort.Enfin, il ne faut pas oublier de réévaluer cette vitesse au fur et à mesure des progrès (faire deux test de VMA par an)

 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Date de dernière mise à jour : 12/12/2013